Confinement

vendredi 24 avril 2020
par  jeudi noir
popularité : 3%
9 votes

Episode 1

En instance de séparation, j’avais décidé de passer quelques jours à Paris, bien décidé à aller faire un tour au Mensh pour aller me faire larver, uriner dessus...
J’étais à l’hôtel sur la place de la République et ça faisait plusieurs jours que je discutais avec un mâle Alpha d’une soixantaine d’années qui aimait que ses soumis soient femellisés...
Le samedi, il m’envoya un mail me disant qu’il pouvait se rendre disponible dès 18h en face du BHV à la condition que je sois habillé en femelle sous mes habits d’homme. Et c’est là que tout a commencé, il a pris possession de mon esprit, j’étais à lui et j’ai obéi à toutes ses prérogatives. 10h, achat de bas, d’un tanga en dentelles et d’un porte jarretelles (le tout en dentelles blanches) : envoi de la photo, il valide
10h30 : nouveau SMS : direction magasin pour animaux ; achat collier large en cuir + laisse : photo validée.
11h00 : nouvelle requête : acheter 2 bananes, de la chantilly et du gingembre. Grosse interrogation mais je poursuis mes achats, incrédule mais confiant...
Premier RDV à midi tapante, pendant sa pause en terrasse dans le quartier du Marais, avec mes achats...
Nous buvons une bière, il me parle comme à une femelle, j’ai peur que les voisins l’entendent puis il me demande le gingembre et sort de sa poche un opinel, et se met à l’éplucher en faisant une forme d’une dizaine de centimètres de la largeur d’une carotte. Puis l’ordre arrive :
- Tu vas rejoindre les toilettes des filles et tu vas t’équiper, tu reviendras chercher ce que je t’ai réservé et tu repartiras te le mettre...
Et moi d’obéir, à essayer de comprendre comment marche les bas, le porte jarretelles, à m’insérer d’abord les bananes puis un peu de crème chantilly et enfin le gingembre. Je referme mon jean, ça commence à sérieusement me chauffer et je retourne m’assoir à côté de lui...
Je bande comme jamais et il s’en amuse.
Le voilà qu’il pose sur la table, à la vue de tous, une cage de chasteté en métal et un étrange plug, très large, en métal lui aussi et équipé d’une serrure. Mes voisins sourient, je rougis comme une donzelle, lui est flegmatique. Il prend le plug et m’explique son fonctionnement. Ordre m’est donné de retourner aux toilettes pour m’équiper. C’est un supplice que de mettre mon sexe dans cette cage de métal, je me sens tellement à l’étroit mais, ainsi tellement concentré(e) sur ma chatte anale... Je suis les instructions pour le plug, je libère un verrou une fois à l’intérieur et je ressens une puissante sensation d’écartement... Pas douloureuse, mais inconfortable... Est-ce les bananes qui ne demandent qu’à être expulsées, la crème chantilly qui tente de se frayer un passage, cet horrible gode gingembre ou les pétales de ce plug qui se sont ouvertes m’empêchant toute expulsion sans le propriétaire de la clé ? Je me sens soumise comme jamais, pleine, une sensation de lourdeur pèse dans ma culotte... Je retourne m’assoir et lui tendant les clé... Cette fois, la démarche pathétique et impossibilité de m’assoir correctement, les voisins éclatent de rire, et lui aussi... J’aimerais me cacher dans un trou de souris mais ne l’a pas jugé ainsi. J’ai une puissante envie d’uriner et il me parle paisiblement du scénario de ce soir....
- Pisse toi dessus sale pute ! je veux voir ça avant de partir...
Et me voilà forçant, luttant de tout mon être contre mes principes. C’est chaud mais tellement bon, une tache brune se forme tout autour de mon sexe me coulant le long de l’anus et inondant la culotte immaculée que je viens d’acheter.... Il me saisit l’oreille et me dit tout bas :
- Tu as voulu jouer, tu ne peux plus faire marche arrière, tu es ma pute et je vais te traiter comme une sous merde... Salope, ce soir tu vas déguster et je ne serai pas seul... Maintenant, je vais devoir y aller, je t’interdis de te désaper, tu pisseras sur toi jusqu’à ce soir. RDV à 19h sur la terrasse en face du BHV... Achète des couches, tu en auras besoins, le confinement commence demain et tu vas passer quelques jours chez nous si tu es à la hauteur... LIRE LA SUITE


Kink Unlimited on Kink.com

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires